Shekulli / Osservatorio sui Balcani

Albanie : l’insoutenable développement de Tirana

| |

En dix ans, le territoire de Tirana a doublé, et la population de la capitale a triplé. Un exode rural massif chasse la population albanaise vers le « triangle métropolitain Tirana-Durrës-Kruja ». La grande majorité des constructions sont illégales, et la conurbation s’enfonce dans le chaos. Est-il encore temps d’agir ? Peut-on encore essayer de réguler et d’améliorer la situation ?

Par Belina Budi Peut-on régénérer la métropole albanaise ? Ou le « triangle métropolitain Tirana-Durrës-Kruja », comme le définissent les urbanistes ? Des architectes et des urbanistes étrangers et Albanais se sont réunis à Tirana pour un colloque sur ce thème crucial, intitulé « La régénération des villes ». Le cadre est serré et, selon les experts, il ne sera pas facile de trouver une solution aux constructions abusives, à un taux de pollution parmi les plus élevé d’Europe, dans une capitale où il y a plus de boue que d’asphalte, dans une métropole où la pollution sonore atteint des records à cause des générateurs éelctriques, une ville où il n’y a pas à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous