IWPR

Albanie : guerre des clans au Parti socialiste

| |

Le prochain congrès du PSSh risque bien de représenter la dernière chance du Premier ministre Fatos Nano de faire taire les critiques réformistes et d’éviter la convocation d’élections anticipées.

Par Sokol Shameti La rivalité grandissante entre les deux puissants dirigeants du Parti socialiste (PSSh), au pouvoir en Albanie, est susceptible de provoquer des élections anticipées, d’après tous les analystes. Ces derniers pensent que le congrès du parti qui aura lieu le mois prochain, et qui doit élire un nouveau dirigeant, pourrait mettre un terme aux divergences une fois pour toutes, ou bien amener le PPSh à perdre la majorité au sein du Parlement. L’âpre conflit entre le dirigeant du parti au pouvoir, le Premier ministre Fatos Nano, et son ancien ministre des Affaires étrangères, Ilir Meta, gêne et complique le travail du gouvernement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous