Polémique en Croatie : les Vatreni, l’équipe de tout un pays ou celle des nationalistes ?

| |

La Coupe du monde est terminée, mais les récupérations politiques et la polémique continuent. Après l’euphorie et la défaite en finale célébrée comme une victoire, la présence du chanteur d’extrême-droite Thompson lors de la fête des Vatreni à Zagreb fait couler beaucoup d’encre. Reportage.

Par Giovanni Vale Pour la Croatie, la boucle de la Coupe du monde croate a été vraiment bouclée mardi soir, quand le sélectionneur Zlatko Dalić, est rentré dans sa ville natale, Livno, en Herzégovine occidentale, où des dizaines de milliers de personnes l’ont accueilli en héros. Une semaine plus tôt, le 16 juillet, plus d’un demi-million de Croates avaient rempli les rues de Zagreb, célébrant le retour des héros de l’équipe nationale. Malgré la défaite en finale, tout le pays a festoyé comme si les Vatreni avaient gagné. « Vous êtes notre or », « Vous avez perdu un match, mais conquis toute la planète ». Voilà quelques un des titres qu’ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous