Littérature : disparition de Vassilis Alexakis, le plus français des écrivains grecs

| |

Vassilis Alexakis est mort ce 11 janvier à Athènes, des suites d’une longue maladie. Ecrivain grec d’expression française, passeur de cultures ne cessant de questionner le mystère des identités, il avait aussi soutenu Syriza et Alexis Tsipras.

Par Marina Rafenberg Vassilis Alexakis, le plus français des écrivains grecs, est décédé ce lundi à Athènes, à l’âge de 77 ans, des suites d’une longue maladie. Arrivé en France à 17 ans après avoir obtenu une bourse pour étudier le journalisme à l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille, Vassilis Alexakis avait fait de la France son pays d’adoption. Après ses études, il rentra en Grèce pour faire son service militaire mais le coup d’Etat des colonels venait de se produire, en avril 1967, et il décida de rebrousser chemin pour Paris. Il collabora comme journaliste à divers titres comme Le Monde, La Croix, France Culture, s’essayant même au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous