To Vima

Grèce : le polar de la crise

| |

L’incurie des institutions politiques est responsable de l’atmosphère d’impunité qui règne actuellement en Grèce, selon l’écrivain Petros Markaris, qui vient d’obtenir le prix Quai du polar pour le premier tome de sa « Trilogie de la Crise », publié en français aux Editions du Seuil.

Fin mars 2013, l’écrivain grec Petros Markaris recevait le prix Quai du polar à Lyon des mains de Jean-Louis Debré, président du jury des critiques de roman policier pour son roman « Liquidations à la grecque » paru en français fin 2012. Retrouvez notre dossier : Crise et austérité en Grèce : une histoire sans fin ? Il s’agit du premier tome de sa « Trilogie de la crise », dont l’action se passe à Athènes à notre époque, et dans lequel un meurtrier décapite avec une épée des hommes liés au système bancaire. Dans le deuxième tome (non encore paru en français), le « percepteur national » s’en prend à des fraudeurs du fisc et des privilégiés du système, avec, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous