Grèce : Thanos Plevris, l’extrême-droite décomplexée au gouvernement

| |

Antisémite, anti-migrants, antivax... Il a le look d’un Kennedy junior, mais son parcours politique et ses déclarations fracassantes le classent à l’extrême-droite. La nomination de Thanos Plevris au ministère de la Santé inquiète en Grèce. Portrait.

Par Fabien Perrier Le gouvernement grec est-il en train de pencher encore un peu plus vers l’extrême-droite ? Après le remaniement ministériel du 31 août, on compte trois ministres issus d’un petit parti d’extrême-droite, le LAOS qui, en 2013, s’était fondu dans Nouvelle Démocratie (ND, droite conservatrice). Deux sont là depuis que ND a conquis la majorité en juillet 2019 : Makis Voridis à l’Intérieur et Adonis Georgiadis au Développement. Le Premier ministre Mitsotakis vient de nommer Athanassios (dit Thanos) Plevris au ministère de la Santé. Le pedigree du personnage a de quoi inquiéter... et satisfaire la droite extrême. Après la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous