Golfe de Piran : entre Slovénie et Croatie, la guerre des amendes se poursuit

|

C’est une bataille par pêcheurs interposés que se livrent désormais Ljubljana et Zagreb. Alors que la Croatie refuse de respecter l’arbitrage de juin 2017, la Slovénie dresse désormais des amendes à tous les navires qui franchiraient ce qu’elle considère comme sa nouvelle frontière maritime. Et la Croatie lui emboite le pas.

Par Charles Nonne Près de 18 mois après la décision lui attribuant 80% de la baie de Piran et un couloir d’accès à la haute mer, Ljubljana n’est pas en position de force : la Croatie continue à prétexter un imbroglio datant de 2015 pour considérer l’arbitrage comme nul et non avenu. La Slovénie attend donc avec impatience la décision finale de la Cour de Justice européenne de Luxembourg, tandis que la Commission européenne temporise. Après avoir épuisé l’essentiel des moyens diplomatiques et juridictionnels à sa disposition, Ljubljana a décidé d’infliger des amendes aux pêcheurs croates s’aventurant dans ses eaux territoriales. L’argument (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous