Serbie : violences sexuelles dans le monde du spectacle, la fin du silence ?

| |

C’est une véritable vague de fond qui s’est levée en Serbie, se propageant à tous les Balkans. Le 16 janvier dernier, l’actrice Milena Radulović a publiquement accusé de viol son professeur de théâtre, le très respecté Miroslav Aleksić, et les témoignages se sont vite multipliés. La culture du silence qui dominait encore dans le monde du spectacle est-elle en train d’être brisée ?

Traduit et adapté par Chloé Billon (article original La Cour suprême de Belgrade a condamné à 30 jours de détention provisoire le professeur d’arts dramatiques Miroslav Aleksić, 69 ans. Ce dernier a été arrêté le 17 janvier. Il est accusé de huit viols et sept agressions sexuelles, commis entre 2008 et 2020 à l’encontre de six victimes, dont une mineure. La Cour a déclaré que la manière dont les délits avaient été commis et la gravité de leurs conséquences avaient choqué l’opinion publique serbe, ce qui pouvait gêner le bon déroulement de la procédure judiciaire et ce qui justifiait cette détention provisoire. Lors de la première audience, le prévenu a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous