Serbie/Kosovo : l’extrême-droite contre le festival Mirëdita, Dobar dan à Belgrade

| |

La 5e édition du festival Mirëdita, Dobar dan ! ouvre ses portes ce 30 mai au Centre de décontamination culturelle de Belgrade. Le festival rassemblera pendant quatre jours artistes et militant.e.s serbes et kosovar.e.s. Comme chaque année, l’extrême-droite essaie de court-circuiter un événement culturel qu’elle qualifie d’« anticonstitutionnel ».

Par Ph. B. (Avec Danas) — Le festival culturel régional Mirëdita, Dobar dan (« Bonjour » en albanais et en serbe) ouvre ses portes ce 30 mai au Centre de décontamination culturelle de Belgrade (CZKD), avec la projection du film Martesa (« Mariage ») de Blerta Zeqiri. La cinquième édition de ce festival est placée sous le patronage moral du légendaire acteur yougoslave Bekim Fehmiu (1936-2010), un Albanais du Kosovo devenu vedette à Belgrade, « symbole d’un passé commun » selon les organisateurs. Le but de ce festival est de créer un espace culturel commun réunissant des artistes, des militant.e.s des droits de l’Homme, des responsables (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous