Le Courrier des Balkans

Jeton Neziraj : quand le théâtre jette des ponts entre Belgrade et Pristina

| |

Le Qendra multimedia récidive à Belgrade. Pour la deuxième année consécutive, la troupe indépendante de Pristina dirigée par le dramaturge Jeton Neziraj a donné un spectacle au Centre pour la décontamination culturelle (CZKD). L’Effondrement de la Tour Eiffel joue sur les malentendus entre les peuples et démonte les préjugés. Burqa et théâtre d’ombres...

Par Jovana Papović « En tant qu’artiste kosovar, j’estime légitime de parler de sujets qui touchent l’Europe entière et même au-delà, et de questionner mon pays, non plus comme une entité à part, accidentée, mais bien comme faisant partie du monde et partageant des problèmes universels… » Jeton Neziraj est un jeune dramaturge bien connu dans la région. Après avoir été limogé du théâtre national de Pristina en 2011, il a créé le Qendra multimedia en 2011, un collectif alternatif qui parvient à influencer la scène locale, tout en se plaçant comme un acteur capital du renouveau culturel kosovar. « Si nous avons une influence sur les acteurs locaux, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous