Serbie : demain, une police au-dessus des lois ?

| |

Caméras de surveillance, impunité des policiers et interdiction de les filmer, compagnies privées de sécurité... Ce que la France a déjà fait, la Serbie d’Aleksandar Vučić rêve de le faire. Avec une technologie chinoise.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Une nouvelle loi sur la sécurité intérieure a bien failli être adoptée en Serbie, en remplacement de l’actuelle loi sur la police, mais celle-ci a finalement été retirée à la dernière minute. Ce n’est pourtant que partie remise. En suivant la bonne vieille habitude qui évite d’impliquer les citoyens quand les questions sont d’importance majeure, le débat public sur cette loi a été à peine visible et d’une durée trop courte, compte tenu de l’importance de l’enjeu. Le projet a néanmoins suscité de sérieuses réactions, au vu des changements extrêmement problématiques qu’il aurait entraîné - allant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous