Télésurveillance en Serbie : Big Brother made in China

|

Dans les rues ou les squares, plus personne ne pourra y échapper. Un millier de caméras de video-surveillance vont être installées à Belgrade, pour « aider la police et améliorer la sécurité des citoyens ». Celles-ci seront fournies par le géant chinois Huawei, accusé par les États-Unis de ne pas respecter le secret des données privées...

Par Ph. B. Quelque 1000 caméras de télésurveillance seront bientôt installées à 800 endroits à Belgrade. La raison officielle : renforcer la sécurité des citoyens et l’efficacité de la police. Bien des voix critiques fusent pourtant. Ce système pourrait en effet conduire à une utilisation abusive des données personnelles et à une violation des libertés démocratiques des citoyens. « Grâce à ces nouvelles caméras, chaque citoyen sera connu de la police », a ainsi expliqué le ministre de l’Intérieur, Nebojša Stefanović. « Que cela soit dans les rues, dans les parcs ou sur les routes, aucun citoyen, dès qu’il quittera son domicile, ne pourra y échapper. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous