La Serbie intensifie son rapprochement avec Huawei malgré les pressions américaines

| |

La Première ministre serbe Ana Brnabić a inauguré cette semaine le Centre pour l’innovation et le développement numérique du géant chinois Huawei à Belgrade. Dix jours plus tôt, Aleksandar Vučić s’était pourtant engagé auprès de Donald Trump à ne plus commercer avec le géant chinois.

Traduit et adapté par Bérengère Dambrine (Article original) Huawei a ouvert le 14 septembre un Centre pour l’innovation et le développement numérique à Belgrade, en présence d’Ana Brnabić, la Première ministre serbe. Une inauguration en grande pompe qui intervient dix jours à peine après la signature à Washington de l’accord de « normalisation économique » avec le Kosovo, qui prévoit une clause interdisant à la Serbie de recourir aux services de « fournisseurs qui ne sont pas à 100 % fiables ». Pour Ana Brnabić, le Centre ouvert par Huawei à Belgrade est une opportunité pour développer le réseau 5G en Serbie, une technologie que le groupe chinois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous