Serbie : règlements de compte familiaux au sommet du SNS de Vučić

| |

On ne s’égorge jamais si bien qu’entre amis. Le Président Vučić a lancé la curée contre son propre ministre de la Défense, Nebojša Stefanović, longtemps détenteur du stratégique portefeuille de l’Intérieur. Le ministre serait entré en conflit avec Andrej, le tout-puissant frère du président. Un « crime idéologique » qui ne pardonne pas en Serbie.

Traduit par Milica Čubrilo Filipović (article original) L’étau se resserre autour de Nebojša Stefanović, actuel ministre de la Défense et ancien ministre de l’Intérieur, lâché par les siens. Comme sur commande, l’un après l’autre, les comités locaux du Parti progressiste serbe (SNS) votent en faveur de sa destitution, la direction du parti leur ayant demandé d’exprimer leur avis. C’est Aleksandar Vučić lui-même qui a donné le signal de la curée, en déclarant que la loi devait « s’appliquer de la même façon pour tout le monde », sans citer personnellement son ministre. Il a laissé le député Vladimir Đukanović demander publiquement le premier la mise à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous