Serbie : à Niš, les citoyens défendent leur ville et leur aéroport

| |

Un millier de personnes samedi soir, le double dimanche. Les citoyens de Niš refusent que l’aéroport de leur ville soit transféré à l’État. « Avec l’aéroport, nous défendons notre ville et nous-mêmes ». Les manifestants réclament aussi la démission du maire, Darko Bulatović, membre du Parti progressiste serbe (SNS).

Par Ph. B. (Avec N1) —Depuis samedi, les citoyens de la grande ville de Niš, dans le sud de la Serbie, protestent contre la décision de la municipalité de transférer l’aéroport international Constantin-le-Grand, le second du pays, entre les mains de l’État. Le Conseil municipal de Niš aurait dû avaliser cette décision jeudi prochain, mais la réunion a été reportée. Samedi soir, plus d’un millier de citoyens se sont rassemblés dans le centre de la ville suite à un appel sur les réseaux sociaux pour exiger que le conseil municipal revienne sur sa décision. Ils ont également demandé la démission du maire Darko Bulatović (Parti progressiste serbe, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous