Sanction de l’UE contre la Hongrie : Orban peut compter sur ses soutiens des Balkans

|

Viktor Orban a de fidèles alliés parmi les conservateurs et les nationalistes des Balkans. Mercredi, la majorité des eurodéputés PPE de Croatie, Slovénie et de Bulgarie ont voté contre l’ouverture de la procédure de sanction visant la Hongrie à cause des « menaces » que le pays fait peser sur les valeurs fondamentales de l’Union.

Par la rédaction (Avec BIRN) - 448 voix pour, 197 contre, 48 abstentions. Le Parlement européen, réuni à Strasbourg, a voté mercredi l’Article 7 du Traité de l’Union, la procédure la plus radicale pouvant être ouverte contre un État membre. Jusque là, ce mécanisme avait été lancé uniquement contre la Pologne, à l’initiative de la Commission. Souvent qualifié « d’arme nucléaire institutionnelle », l’article 7 est le dernier recours face à un pays commettant « une violation grave et persistante » des valeurs de l’UE, dont celle de l’État de droit. Le Parti populaire européen n’avait pas donné clairement sa position pendant les discussions. Le premier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous