Roumanie : le PSD au bord de l’implosion

| |

C’est la guerre au PSD. Le chef du Parti social-démocrate Liviu Dragnea a demandé la démission du Premier ministre Sorin Grindeanu – qu’il a installé en janvier – mais ce dernier refuse de quitter son poste. Une motion de censure du gouvernement a été déposée hier au Parlement, mais le vote n’est pas joué d’avance tant les deux camps négocient pied à pied avec les parlementaires des différents partis pour sauver leur peau.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. Le bras de fer entre Liviu Dragnea et Sorin Grindeanu s’intensifie de jour en jour et on ne sait pas qui en sortira vainqueur. Le chef du PSD a derrière lui la machine d’un parti qu’il maintient en coupe réglée en menaçant d’exclusion tous ceux qui ne suivraient pas ses ordres. Ils sont rares, mais ils existent. Au premier rang desquels Victor Ponta, qui a été sorti de sa « retraite » par Sorin Grindeanu pour l’épauler comme secrétaire général du gouvernement. Par ce coup surprise, il s’adjoint l’expérience et le précieux réseau de l’ancien Premier ministre et ancien chef du PSD, adversaire notoire de Liviu Dragnea (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous