Roumanie : la « mafia du bois » tabasse les curieux

| |

Deux journalistes et un militant écologiste ont été sauvagement agressés alors qu’ils tournaient un documentaire sur la déforestation en Bucovine. Ce n’est pas la première fois : des gardes-forestiers sont morts pour avoir tenté de s’opposer au système mafieux qui décime les forêts roumaines.

Par Florentin Cassonnet « J’étais avec Radu Mocanu, qui réalise ce documentaire, et avec le militant écologiste Tiberiu Boșutar », raconte le journaliste Mihai Dragolea, l’une des trois victimes de l’agression qui s’est produite jeudi 16 septembre dans une forêt de la commune de Cosna, prêt de Suceava. « Nous étions montés jusqu’à une zone privée où un villageois nous avait signalé des irrégularités dans l’exploitation du bois. On s’est arrêtés, nous avons entendu des voitures dans la vallée, on pensait que le propriétaire et le chef du district forestier venaient pour discuter avec nous. Mais tout à coup, j’ai vu 20 personnes avec des haches et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous