Roumanie : Bucarest sous la menace permanente d’un séisme

| |

Le 4 mars 1977, un séisme dévastateur faisait 1570 morts. Bucarest demeure l’une des capitales européennes les plus vulnérables aux tremblements de terre, et très peu a été fait pour consolider les centaines d’immeubles qui risquent de s’effondrer.

Adapté par Florentin Cassonnet (article original) Ce scepticisme ne sort pas de nulle part. Après le séisme de 1977, Ceaușescu avait utilisé l’argument de la fragilité des bâtiments pour en démolir certains pourtant peu endommagés. Il avait ainsi fait raser tout un quartier du centre de Bucarest pour faire place à la construction de son mégalomaniaque « Palais du Peuple ». Les « perceptions » des habitants peuvent néanmoins tout bloquer. La loi requiert en effet le consentement de tous les propriétaires pour qu’un immeuble soit inscrit au programme de consolidation. Si un seul propriétaire n’est pas d’accord, les travaux ne peuvent pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous