Présidentielle en Serbie : Vučić plus fort que ne l’a jamais été Milošević

| |

L’ancien ministre de l’information de Slobodan Milošević, l’ancien dauphin de Vojislav Šešelj a gagné son pari : à 47 ans, Aleksandar Vučić est désormais le maître absolu de la Serbie, cumulant tous les pouvoirs avec la bénédiction de l’Union européenne. Sans même avoir à faire face au contre-pouvoir d’une opposition.

Une victoire sans tambour ni trompette. Pas de coups de klaxon, pas de slogans, pas de pétards dimanche 2 avril au soir dans les rues de Belgrade. Mais une victoire absolue et sans appel au premier tour : 55, 09 % des voix. L’actuel Premier ministre et chef du Parti progressiste de Serbie (SNS), Aleksandar Vučić, a donc gagné son pari. Le voilà élu président de la République. L’écart avec ses adversaires est énorme : le candidat de la société civile, Saša Janković, a récolté 16, 26 % des voix, pas loin de 40 % de différence. « J’ai obtenu plus de 12 % des voix que tous les autres candidats cumulés », s’est félicité Aleksandar Vučić lors d’une conférence de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous