Moldavie : des élections sous le contrôle des oligarques

| |

3 millions de Moldaves sont appelés aux urnes ce dimanche pour des élections parlementaires et un référendum sur le nombre de députés. Des scrutins qui ne pourront pas être qualifiés de démocratiques. Si le résultat n’est pas connu d’avance, tout semble organisé pour que l’essentiel n’échappe pas à l’oligarchie corrompue qui se dispute le pays.

Par Florentin Cassonnet Violences et intimidations Plusieurs cas de violence et d’intimidation ont été rapportés. À Edinet, Dinu Plîngău, candidat du Bloc ACUM, affirme avoir été physiquement agressé « sur les marches devant le commissariat sans aucune réaction des policiers ». Parmi les agresseurs suspectés, un proche du député PDM sortant, candidat à sa réélection. Le bloc ACUM soupçonne aussi que leurs meneurs, Maia Sandu et Andrei Năstase, aient pu être victime d’un « empoisonnement au mercure » et demande une enquête d’experts internationaux. Il y a enfin le risque que les résultats « malvenus » de certaines circonscriptions soient invalidées, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous