Migrations : 3% des demandeurs d’asile dans l’UE sont Albanais

L’Albanie reste, de loin, le premier pays d’origine des demandeurs d’asile venus du Vieux continent. C’est ce montrent les chiffres que vient de publier Eurostat, l’agence de statistiques de l’UE. Pourtant, le taux d’acceptation de leurs dossiers ne cesse de chuter.

Par la rédaction L’Union européenne ne cesse de le répéter : à ses yeux, l’Albanie est un pays sûr. Les demandes d’asiles déposées par des ressortissants albanais dans les États membres sont donc presque systématiquement rejetées. Un avertissement qui ne semble pas avoir encore d’effet probant. Selon les derniers chiffres publiées par Eurostat, l’Albanie reste le premier pays d’origine des demandeurs d’asile originaires du Vieux continent. En 2017, 22 000 Albanais ont demandé l’asile dans l’UE, soit près de 1% de la population albanaise (2,8 millions d’habitants). Un chiffre en baisse de 25% sur un an, bien loin de la chute globale enregistrée. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous