Accord sur le nom avec la Grèce : en Macédoine, un référendum pour quoi faire ?

| |

Le référendum qui doit valider le nouveau nom de « Macédoine du nord » aura lieu le 30 septembre. À peine les députés avaient-ils voté cette date que les réseaux sociaux se sont enflammés. Certains supposent que tout est déjà décidé, et s’indignent du caractère « consultatif » de ce scrutin qui doit ouvrir les portes de l’UE et de l’Otan à Skopje. Explications.

Par Jaklina Naumovski 68 voix pour, aucune contre, aucune abstention. C’est en l’absence des élus du VMRO-DPMNE (opposition nationaliste conservatrice) que le Sobranie, le Parlement de Macédoine, a voté lundi 30 juillet la date du référendum. La question posée sera : « Êtes-vous favorable à l’adhésion à l’UE et l’Otan, en acceptant l’accord conclu entre la République de Macédoine et la République de Grèce » ? Depuis, les réseaux sociaux s’enflamment, entre les partisans du « oui » et ceux qui dénoncent l’hypocrisie flagrante du gouvernement en raison du caractère « consultatif » de ce scrutin. « Il faut faire échouer ce scrutin en le boycottant », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous