Macédoine : la fuite de Nikola Gruevski et la complicité des autorités

| |

La rocambolesque fuite de Nikola Gruevski en Hongrie a-t-elle été négociée avec les actuelles autorités de Skopje ? La police et la justice ont accumulé tant d’« erreurs » que le soupçon s’impose, taraudant. Il vient écorner encore plus l’image du Premier ministre Zoran Zaev qui, 18 mois après son arrivée au pouvoir, n’a guère amélioré la situation du pays.

Par Jaklina Naumovski Selon les dernières informations, Nikola Gruevski aurait obtenu l’asile politique en Hongrie. Beaucoup de questions restent néanmoins en suspens, notamment celle de savoir comment Nikola Gruevski, qui était sous la surveillance des autorités, a-t-il pu quitter le pays ? Après le sentiment d’injustice de voir un homme politique condamné échapper à sa peine, la confiance des citoyens dans les autorités du pays en prend un coup. D’abord, il y a eu la lenteur des autorités judiciaires à émettre un mandat d’arrêt contre l’ancien Premier ministre. Ensuite, le ministère de l’Intérieur a failli dans sa mission de surveillance, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous