Stress et dépression : en Macédoine, le juteux business de la santé mentale

| |

Psychologie positive, développement personnel et astrologie : alors qu’un Macédonien sur dix est déjà sous psychotropes, le marché de la parapsychologie est en pleine expansion. Par contre, psychiatres et psychologues sont toujours moins nombreux dans le service public. Et personne ne veut s’interroger sur les causes matérielles et sociales de cette épidémie de troubles psychiques.

Par Adela Gjorgjioska Selon les prévisions de la Banque mondiale, l’économie macédonienne devrait connaître une croissance de 3,2% en 2018 et de 3,9% en 2019 - en raison de la crise politique, celle-ci n’a été que de 1,5% durant l’année 2017 qui s’achève. Si les indicateurs macroéconomiques de base permettent de conclure à une relative bonne santé économique, ils peuvent difficilement permettre une analyse des conditions de vie réelles de la population. Il n’existe de fait aucune donnée récente sur la qualité de la vie en Macédoine, et donc pas de suivi systématique de l’état de santé général des habitants du pays. Examiner des problèmes de santé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous