Dnevnik

Macédoine : le secteur de la santé est bien malade

| |

« De l’argent dépensé à tort et à travers, sans compter » : voilà le diagnostic de la Cour des comptes de Macédoine à propos des dépenses publiques de santé. De nombreuses irrégularités financières ont été constatées dans l’utilisation des budgets alloués par le ministère aux diverses institutions sanitaires. Malgré ces révélations accablantes, les autorités refusent d’être montrées du doigt.

Par Petar Peckov Dans son rapport, la Cour des comptes montre du doigt les stocks inadaptés de médicaments et de vaccins, les réserves excessives de produits médicaux périmés, les dispensaires dépourvus de permis de construire, les commandes de médicaments plus onéreuses que les prix du marché, les dons de millions d’euros liés à l’aide médicale utilisés pour des projets inexistants. Pourtant, cette longue liste ne représente qu’une partie des irrégularités dans les dépenses engagées par le ministère de la Santé. Après la révision des dépenses nationales de santé, les commissaires aux comptes ont publié un rapport détaillé. En 2009, le ministère de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous