Santé mentale en Serbie : un diagnostic accablant

| |

Préjugés sociaux et manque de moyens : voilà ce qui caractérise le système de santé mentale en Serbie. Le tableau est effarant, alors que deux décennies de guerres, de sanctions et de « transition » ont fait exploser la fréquence des troubles psychiques. Plongée dans un système qui marche sur la tête.

Par Lidija Vasiljević Chaque plaisanterie a un fond de vérité – Celui n’est pas encore devenu fou en Serbie n’est pas normal ! Les maladies et les troubles mentaux sont l’un des principaux problèmes de santé publique en Serbie. Deux décennies de stress, d’insécurité, de vulnérabilité et de pauvreté ont engendré une augmentation significative des troubles psychiques. La situation est encore aggravée par les mesures d’austérité qui frappent le pays. Le manque de moyens complique l’accès aux soins proposés par le système de santé public, et il faut encore ajouter à cela la stigmatisation dont les patients sont de plus en plus souvent victimes. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous