Assaut du Parlement en Macédoine : nouvelle vague d’arrestations chez les partisans du VMRO-DPMNE

| |

Sept mois après l’assaut du Parlement, le 27 avril dernier, de nouvelles interpellations ont eu lieu mardi. Parmi les 36 prévenus se trouvent l’ancien ministre de l’Intérieur Mitko Čavkov, six députés du VMRO-DPMNE, des policiers, etc. Ils sont accusés de « menace terroriste à l’ordre constitutionnel et à la sécurité ». Nikola Gruevski et le Président Ivanov dénoncent un « revanchisme politique ».

Par Jaklina Naumovski Sept mois après les violences au Parlement macédonien et les premières condamnations de certains protagonistes, une nouvelle vague d’arrestations a eu lieu mardi 28 novembre sur ordre du Parquet. Parmi les 36 prévenus, on trouve l’ancien ministre de l’Intérieur et directeur du Bureau de la sureté nationale, Mitko Čavkov, six députés du VMRO-DPMNE, des membres des forces de l’ordre et des personnalités publiques. Ils sont tous soupçonnés d’être impliqués de près ou de loin dans l’organisation de l’assaut et des violences qui ont suivi. Toute la journée, les différents prévenus ont été auditionnés par les magistrats. On (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous