Slovénie : le non-paper met le gouvernement Janša dans l’embarras

| |

Comment rétropédaler dans perdre la face ? Le tollé suscité par le « non-paper » proposant de redessiner les frontières dans Balkans met Ljubljana dans l’embarras. Le gouvernement suggère désormais qu’il s’agirait d’une manipulation ourdie par l’opposition pour affaiblir la position internationale de la Slovénie...

Par Mimi Podkrižnik (journaliste à Delo) Les discussions passionnées sur l’authenticité et l’origine du fameux non-paper nuisent beaucoup à la réputation de la Slovénie, a déclaré lundi le chef de la diplomatie slovène Anže Logar aux correspondants slovènes en poste à Bruxelles parmi lesquels se trouvait Peter Žerjavič, journaliste à Delo. « Chacun de nous doit considérer dans quelle mesure il contribue à cette mauvaise réputation », a ajouté le ministre des Affaires étrangères tout en expliquant que le Premier ministre Janša avait démenti l’existence de ce non-paper lors de sa récente conversation téléphonique avec le membre bosniaque de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous