Bosnie-Herzégovine : une avalanche de condamnations de la CEDH

|

Les avis se multiplient et se ressemblent : la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a déjà condamné à 394 reprises la Bosnie-Herzégovine, notamment en raison du caractère discriminatoire de sa Constitution.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) Au 1er décembre 2020, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu 395 jugements mettant en cause la Bosnie-Herzégovine. Des décisions qui n’ont pour la plupart jamais été respectées dans le pays faute d’accord entre les différents partis nationalistes au pouvoir. Dans quatre affaires différentes, la CEDH a jugé que la Constitution bosnienne était discriminatoire à l’encontre de pratiquement tous les citoyens du pays, alors que les droits de ces derniers sont garantis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme et par la Convention européenne de protection des droits (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous