Kosovo : « l’âme serbe » et la « défense de l’Europe chrétienne »

| |

En Serbie, il dit « défendre les Serbes du Kosovo », mais en France, il préfère parler de « l’Europe chrétienne menacée par l’islam ». Militant de l’extrême-droite identitaire, Arnaud Gouillon cache mal son projet politique sous un vernis humanitaire. Tout l’inverse du boulanger albanais de la banlieue de Belgrade attaqué par des séides fascistes...

Traduit par JAD Qu’est-ce qu’Arnaud Gouillon cherche donc en démontrant ainsi combien il comprend l’âme serbe, en faisant preuve d’un tel enthousiasme pour les familles serbes, pour la langue serbe, pour les monastère serbes ? Développer la fondation Solidarité Kosovo ? On dirait qu’il veut plus que cela, mais quoi donc ? Devenir ambassadeur, membre de l’Académie serbe des arts et des sciences (SANU) ? Après tant d’honneurs et de distinctions déjà reçus, il est difficile d’imaginer mieux... Je finis par me demander si Arnaud Gouillon ne pense pas que les portes d’une nouvelle candidature présidentielle s’ouvrent à lui. Pas en France, cette (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous