Krško, une centrale nucléaire « partagée » entre Croatie et Slovénie

| |

La Slovénie est le plus petit pays du monde doté du nucléaire civil. Mise en service à l’époque yougoslave, la centrale de Krško (NEK) est toujours partagée avec la Croatie voisine. Une gestion bilatérale qui pose de nombreuses questions depuis l’accession des deux pays à l’indépendance, en 1991.

Par Charles Nonne La Slovénie, qui est bonne dernière de l’UE en terme d’électricité produite grâce aux énergies renouvelables, envisage de longue date de construire un deuxième bloc à Krško. Ce serpent de mer, dont le coût serait compris entre 3,5 et 5 milliards d’euros, est toutefois loin d’être acté. Si l’ancien gouvernement avait prévu la tenue d’un référendum sur le sujet, la majorité actuelle a tout bonnement enterré le projet. GEN, l’EDF slovène, a pourtant investi 14 millions d’euros dans plusieurs études de faisabilité et son directeur affirmait en 2017 qu’avec ce bloc, « on pourrait couvrir les besoins moyens de la Slovénie, en reversant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous