Kosovo : Ramush Haradinaj sauve sa tête et son budget

| |

Ramush Haradinaj a sauvé sa tête, mais pour combien de temps ? Samedi, le vote des députés du Parti social-démocrate (SDP) a permis d’adopter le budget 2019, mais les pressions internationales s’intensifient pour suspendre les taxes sur les produits serbes. En toile de fond de la crise, la reprise du dialogue avec Belgrade.

Par Hysni Bajraktari Alors que les jours du cabinet Haradinaj étaient en danger, 65 des 120 députés du Parlement du Kosovo ont finalement approuvé, samedi, au terme d’une séance qui a duré 18 heures, le projet de loi de budget 2019, permettant de sortir de la crise et d’éviter un éventuel blocage financier des institutions. Depuis plusieurs semaines, le Kosovo est secoué par une vague encore inédite de grèves des fonctionnaires – de l’éducation à la santé. « 2,37 milliards, c’est le budget le plus important de l’histoire du Kosovo, qui table sur une croissance économique de 4,7%. L’éducation, avec 300 millions d’euros et la santé, avec 234 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous