Kosovo : Eulex réduit la voilure et prépare son départ

|

La mission européenne Eulex n’aura plus de responsabilité exécutive à compter du 14 juin. Son mandat, prolongé de deux ans, se limitera à un rôle de « conseil » pour la justice du Kosovo. Eulex s’en va sur un maigre bilan, marqué par des scandales de corruption à répétition.

Par la rédaction (Avec l’AFP) - Le mandat de la mission européenne Eulex est prolongé pour deux ans, à compter du 14 juin, mais il va être sérieusement réduit. Celle-ci n’aura plus de pouvoir exécutif mais exercera un rôle de conseil et de base de données pour la justice du Kosovo et la nouvelle Chambre spécialisée. Eulex se contentera d’assurer un monitoring des dossiers suivis et des jugements rendus par les institutions pénales et civiles du Kosovo. La mission assurera aussi un soutien opérationnel à la mise en œuvre des accords conclus dans le cadre du dialogue entre Belgrade et Pristina. Elle transmettra l’ensemble des dossiers criminels (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous