Kosovo : la liberté d’expression sous « confinement » à Mitrovica Nord

| |

Samedi 11 avril, la rédactrice en chef de Kossev, le seul site d’information indépendant du Nord du Kosovo, a été brièvement arrêtée, accusée d’avoir violé le couvre-feu destiné à lutter contre le Covid-19, avant d’être « lynchée » par les tabloïds pro-régime. Kossev avait publié plusieurs reportages critiquant la gestion de la crise par les autorités locales, sous le contrôle de Belgrade.

Par Milica Čubrilo Filipović Autorisée, selon les mesures prises par Pristina, à se déplacer en tant que journaliste exerçant son métier, Tatjana Lazarević, rédactrice en chef du site indépendant Kossev, se rendait à pied au Centre de santé de Zvečan pour y faire un reportage sur la gestion de l’épidémie de Covid-19. Depuis Mitrovica Nord où elle réside, elle empruntait un chemin traversant les collines, munie de masques, de gants et de gel désinfectant pour respecter les consignes de sécurité. Après avoir passé trois patrouilles de police kosovare, « aimables » selon ses dires, Tatjana Lazarević a été arrêtée par les Unités d’intervention du Nord (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous