Jasenovac : une exposition à New York divise (encore) Serbes et Croates

|

Le camp de concentration oustachi de Jasenovac reste toujours une pomme de discorde entre Belgrade et Zagreb. La Serbie a organisé une exposition à New York à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de la Shoah, le 27 janvier. Mais la Croatie l’accuse d’exploiter la mémoire des victimes à des fins de propagande.

Par la rédaction (Avec Birn) — Le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dačić, a déclaré jeudi soir lors de l’inauguration d’une exposition sur Jasenovac au siège de l’ONU, à New York, qu’il ne fallait pas minimiser le nombre de morts de ce camp de concentration croate de la Seconde Guerre mondiale. Mais pour Zagreb, Belgrade se sert des victimes à des fins de propagande. « Le but de cette exposition n’est pas juste de faire connaître à un public international un chapitre moins connu de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi de le mettre en garde contre les dangers d’un regain de l’idéologie et des pratiques politiques qui ont conduit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous