Guerre en Ukraine : à quoi jouent les services de renseignement bulgares ?

| |

Le général Atanas Atanasov, qui préside la Commission sur la sûreté intérieure au Parlement, a de sérieux doutes sur les informations que fournissent les services de renseignement bulgares au gouvernement, notamment sur l’Ukraine. Jusqu’à se demander s’ils ne roulent pas pour la Russie.

Par Alexandre Lévy Crise en Ukraine, vague de réfugiés, menaces pour la Bulgarie et la région : selon le président de la Commission sur la sûreté intérieure du Parlement, Atanas Atanasov, les services de renseignement bulgares (civil comme militaire) ont été totalement incapables de fournir des analyses et des prévisions fiables. « Soit ils sont totalement incompétents, soit ils nous mènent sciemment en bateau », a-t-il dit le 5 mars sur les ondes de la chaîne de télévision publique BNT 1 en s’engageant à faire toute la lumière sur cette affaire. Venant de cet homme, ces accusations ne sont pas des paroles en l’air. Le général (de police) Atanas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous