Génocide de Srebrenica : la Republika Srpska invoque une « erreur de calcul »

| |

Six mois après la publication d’un rapport négationniste financé par la Republika Srpska, l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine, les auteurs prévoient de réviser le document, invoquant une « erreur de calcul ».

Par Marion Roussey Réécrire l’histoire, puis se contredire six mois plus tard. Après avoir publié cet été un rapport polémique remettant en cause le génocide de Srebrenica, la « commission indépendante » mandatée par les autorités de la Republika Srpska (RS) s’apprête à réviser en partie ses propres conclusions. Le 19 janvier, l’historien israélien Gideon Greif, spécialiste de la Shoah et président du comité créé à l’initiative de l’Assemblée nationale et de l’homme fort de l’entité à majorité serbe, Milorad Dodik, a annoncé son intention de publier ces prochaines semaines une clarification confirmant que 8000 personnes ont bien été tuées à Srebrenica en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous