Serbie : Erdoğan et Orbán, les vrais modèles politiques d’Aleksandar Vučić

| |

Aleksandar Vučić est un élève appliqué. En à peine trois ans, il a réussi à mettre la Serbie au pas en s’inspirant des méthodes développées par Viktor Orbán en Hongrie et par Recep Tayyip Erdoğan en Turquie : prendre le contrôle de son parti, éliminer ses rivaux, réduire au silence la presse libre, éviter tout débat public. Tout en se présentant, pour l’instant, comme pro-européen. Décryptage.

Propos recueillis par Omer Karabeg Omer Karabeg (O.K.) : Un système démocratique suppose la possibilité d’une alternance. Comment Vučić, Orbán et Erdoğan arrivent-ils à se maintenir au pouvoir et à prolonger sans cesse leurs mandats ? Filip Ejdus (F.E.) : Tout est légal. Recep Tayyip Erdoğan arrivera à se maintenir au pouvoir jusqu’en 2029 grâce aux changements constitutionnels qui ont été validés le 16 avril par référendum. En Hongrie, le mandat du Premier ministre n’est pas limité en durée, Viktor Orbán peut donc rester éternellement chef du gouvernement. En Serbie, par contre, un Président ne peut être réélu qu’une seule fois : Aleksandar Vučić (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous