« Retour des djihadistes » : Emmanuel Macron fait scandale en Bosnie-Herzégovine

| |

« La Bosnie-Herzégovine, confrontée au retour des djihadistes, est une bombe à retardement qui fait tic-tac à côté de la Croatie. » Les propos d’Emmanuel Macron dans un entretien accordé à The Economist font scandale à Sarajevo. L’ambassadeur de France est convoqué pour explications.

Par Aline Cateux L’ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, Guillaume Rousson, est convoqué en urgence ce vendredi par le Président bosnien en exercice, le Croate Željko Komšić. Cette demande d’explications fait suite aux déclarations d’Emmanuel Macron dans une interview donnée à The Economist, parue jeudi 7 novembre. Le Président français y qualifie la Bosnie-Herzégovine de « bombe à retardement au sein de l’Europe », conséquence d’un retour supposé massif de djihadistes en provenance de Syrie. Des propos qui ont été très mal accueillis à Sarajevo, où certains rappellent que la Bosnie-Herzégovine compte dix fois moins de citoyens partis se (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous