Balkans : comment faire face au retour des djihadistes ?

| |

Aujourd’hui, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Serbie et la Macédoine font face au problème du retour de leurs ressortissants partis faire le djihad en Syrie et en Irak. David Vallat, ancien moudjahidin français en Bosnie-Herzégovine, se bat désormais contre la radicalisation. Témoignage.

Traduit par Chloé Billon RSE : Vous vouliez revenir en Bosnie-Herzégovine pour vous battre ? D.V. : Oui, de toutes mes forces. En Afghanistan, j’avais appris à être un vrai guerrier. Je voulais revenir en Bosnie et me battre, maintenant que j’avais raffermi ma foi. Je n’avais plus peur. RSE : Avez-vous rencontré d’autres combattants étrangers en Bosnie-Herzégovine ? D.V. : Oui, beaucoup. Ils venaient d’Arabie saoudite, du Qatar, du Koweït, d’Algérie, du Yémen, de d’autres pays encore. Ils racontaient tous qu’ils voulaient se battre, qu’ils avaient hâte. Ils m’ont donné des livres et m’ont dit que je devais accepter l’idéologie, sinon je ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous