« Menace islamiste » en Bosnie-Herzégovine : une intox des services croates ?

| |

C’est un scandale inédit qui secoue la Bosnie-Herzégovine et la Croatie. Les services croates auraient fourni des armes à des groupes islamistes radicaux du canton de Zenica-Doboj, afin de « confirmer » l’hypothèse que la Bosnie serait bien un « repère de terroristes ». Des accusations catégoriquement démenties par Zagreb.

Selon le site internet d’information Zurnal.info, les services secrets croates auraient recruté et entraîné des islamistes radicaux dans le canton de Zenica-Doboj, leur fournissant même des armes. But de la manœuvre ? Confirmer que la Bosnie-Herzégovine serait bien un « repère de terroristes », comme le prétend régulièrement la Présidente de la République, Kolinda Grabar-Kitarović. Le site ne fournit guère de preuve pour étayer ces informations, mais l’affaire provoque de vives tensions entre les deux pays. Le Parquet général de Bosnie-Herzégovine a annoncé qu’il allait ouvrir une enquête sur ce plan supposément conçu par les services de renseignements (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous