Élections européennes en Slovénie : les partis au défi de l’abstention

| |

À quelques jours du coup d’envoi officiel de la campagne électorale, la Slovénie se réveille avec un paysage politique particulièrement fragmenté et bien pauvre en débats d’idées. La bataille électorale va tourner à un duel entre la droite et le Premier ministre Marjan Šarec, alors que la participation risque d’être historiquement faible. Analyse.

Par Charles Nonne À quelques jours du début officiel de la campagne électorale pour les élections européens, le 26 avril, les partis politiques slovènes ont bien de la p motiver leurs électeurs à se rendre aux urnes : déjà historiquement basse en 2009 avec 28,33%, la participation était tombée à 24,55% en 2014. La Slovénie est même l’un des pays les plus abstentionnistes du continent, à peine quinze ans après son intégration européenne. En 2004, la participation n’était déjà que de 28,35%, alors qu’un an plus tôt, en 2003, 89,61% des 60,44% d’électeurs qui s’étaient rendus aux urnes avaient approuvé l’entrée dans l’UE. Les élections européennes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous