Économie : les grandes entreprises de Serbie à la conquête des Balkans ?

| |

Telekom Srbija voudrait racheter Ipko, le second opérateur de téléphonie mobile du Kosovo, tandis qu’Elektroprivreda Srbije lorgne sur les marchés de l’électricité des pays voisins. Mais ces grandes entreprises serbes ont-elles vraiment les moyens de ces investissements, très politiques ?

Traduit par Chloé Billon (article original) Telekom Srbija, détenue à 58% par l’État serbe, a récemment confirmé avoir fait une offre pour racheter Ipko, le second opérateur de téléphonie mobile du Kosovo. « Telekom Srbija est une entreprise sérieuse, qui possède plusieurs filiales dans la région et qui a développé ses réseaux dans de nombreux pays. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle souhaite étendre ses activités à d’autres opérateurs », souligne pour Radio Slobodna Evropa Irini Reljin, la vice-ministre serbe du Commerce, du Tourisme et des Télécommunications. Selon elle, il s’agit d’une offre « commerciale » et pas « politique ». « Le contrat de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous