Croatie : les travailleurs des chantiers navals de Trogir entrent en résistance

| |

Leurs salaires ne sont plus versés depuis des mois. Les travailleurs des chantiers navals de Trogir, sur la côte dalmate, se mobilisent contre leur propriétaire, le sulfureux homme d’affaires Danko Končar.

Par Dimša Lovpar Les chantiers navals de Trogir (BrodoTrogir) font face à une situation difficile, comme tous les autres chantiers navals croates. Alors que les travailleurs n’ont pas été payé depuis trois mois et que les trois précédents mois de salaire avaient été assurés grâce aux subventions publiques allouées en raison de la pandémie, ceux-ci craignent fortement pour leur avenir et celui de toute la région, dépendante de la construction navale. Néanmoins, loin de se résigner à leur sort, les ouvriers des chantiers de Trogir s’organisent et sont déterminés à mener une bataille à l’image de celle conduite par leurs confrères des chantiers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous