Croatie : la grève des enseignants prend de l’ampleur

| |

Deux semaines de grève et un mouvement qui s’étend et se durcit. Les enseignants croates en ont assez d’être négligés et veulent un rattrapage salarial. Le gouvernement fait la sourde oreille. Jusqu’où ira le bras de fer ?

Par Nikola Radić Cela fait deux semaines que les enseignants sont en grève et le mouvement se poursuit dans toute la Croatie. Ce mardi 29 octobre, c’était au tour des écoles primaires, des collèges et des lycées de Zagreb et du comté de Dubrovnik-Neretva d’arrêter les cours. Les universités publiques se sont également jointes à la mobilisation avec un jour de grève par semaine. Les enseignants dénoncent la stagnation des salaires dans le secteur public. Les syndicats revendiquent donc une hausse de 18,3% de la base salariale des employés des services publics et une augmentation de 6,12% du coefficient salarial des enseignants. « Nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous