Monténégro : le scénario du « coup d’État pro-russe » s’effondre

| |

Y a-t-il vraiment eu une tentative de putsch pro-russe déjouée en octobre 2016 au Monténégro ? Si beaucoup mettaient déjà en doute la version du régime de Milo Đukanović, le revirement public d’Aleksandar Sinđelić, le principal témoin, sur une chaîne privée serbe fragilise encore un peu plus l’accusation.

C’est à un véritable coup de théâtre que l’on a assisté lundi sur le plateau de la chaîne de télévision serbe TV Happy. Aleksandar Sinđelić, l’un des témoins-clés dans l’affaire du supposé « coup d’État » pro-russe qui aurait été déjoué le 16 octobre 2016, le jour des dernières législatives, est revenu sur sa déposition devant la justice monténégrine. Ce ressortissant serbe né en Autriche a expliqué que les suspects ne préparaient pas un putsch, mais qu’ils voulaient uniquement soutenir l’opposition. « Personne n’a jamais imaginé ça [organiser un complot]. Nous voulions seulement marquer notre soutien », a-t-il raconté. Ces propos contredisent son témoignage d’octobre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous