Conflit du nom : un accord « historique » enfin trouvé après 27 ans de querelle entre la Grèce et la Macédoine

| |

Cela faisait des semaines que les opinions publiques grecque et macédonienne vivaient au rythme des annonces d’une solution définitive à cette vieille querelle. Parmi les différents noms proposés par le médiateur de l’ONU, Matthew Nimetz, c’est finalement celui de « République de Macédoine du Nord » qui a été retenu par Zoran Zaev et Alexis Tsipras. Reste encore à faire valider l’accord.

Par Jaklina Naumovski et Marina Rafenberg C’est lors d’une conférence de presse exceptionnelle que le chef du gouvernement macédonien, Zoran Zaev, a annoncé qu’au terme d’un énième entretien téléphonique, un compromis avait été trouvé avec son homologue grec, Alexis Tsipras. Les termes de l’accord précisent que le nom de « République de Macédoine du Nord », traduit dans toutes les langues, sera à usage général et nécessitera un amendement à la Constitution du pays. La langue sera le « macédonien », sans note de bas de page (la Grèce réclamait un temps le terme de « slave macédonien »), le gentilé sera « Macédonien / citoyen de la République de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous