Cinéma : « Quo Vadis, Aida ? », plongée au cœur du génocide de Srebrenica

|

Nominé aux Oscars, le cinquième long métrage de la réalisatrice bosnienne Jasmila Zbanić, Quo Vadis, Aida ?, retrace le génocide des Musulmans de Srebrenica à travers les yeux de l’interprète du Dutchbat des Nations unies, engagée dans une course contre la montre pour sauver sa famille. Un film d’une clarté surprenante.

Par Aline Cateux C’est le printemps 1992, quelque part dans la vallée de la Drina. Des hommes et des femmes font la fête dans un bar enfumé, lors du concours de la plus belle coiffure de la région. Les femmes défilent, leurs maris, fils et amis sont là, les regardent, leur sourient. Bientôt, ils se mettent tous ensemble à danser un kolo, les visages apparaissent face caméra, les uns après les autres, le temps que la ronde ne se décale de quelques pas. Les traits sont déjà fermés, tendus, nous les regardons une dernière fois avant la déflagration, avant trois ans de plongée dans l’horreur de la guerre, qui mèneront au génocide des Musulmans de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous