Bosnie-Herzégovine : cette grande peur du retour de la guerre

| |

C’est une angoisse qui monte, alors que la Bosnie-Herzégovine ne sort pas de la crise, comme un cauchemar qui menacerait de devenir réalité. Le guerre ne va sûrement pas revenir, mais beaucoup se demandent déjà comment quitter le pays... Reportage dans un pays rongé par ses traumatismes.

Par Aline Cateux La crainte d’un retour de la violence armée n’a jamais vraiment quitté les citoyens de Bosnie-Herzégovine tout au long des 25 dernières années. Les partis ethno-nationalistes n’ont pas cessé de brandir le spectre de la guerre, le fantôme du génocide, la crainte de l’Autre, de lancer des menaces et de manipuler l’histoire du conflit des années 1990 pour maintenir les Bosniens dans la peur et l’angoisse. Certains disent même détester plus encore cet après-guerre sans fin que le conflit lui-même, tant cette période semble interminable, sans règle ni repère. Milorad Dodik parait désormais décidé à mettre à exécution ses menaces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous